Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

3 janvier 2015 6 03 /01 /janvier /2015 10:44

  arb_plante_038.gif

Papillons-61Sur le sentier pierreux

 

Sur le sentier pierreux serpentant sous les pins

Un vieil homme épuisé à pas très lents gravit.

Ecrasé par les ans, un bâton à la main,

Il avance peinant comme traînant sa vie.

 

Un chien famélique, sans âge et sans couleur

Marche à ses côtés, la langue pendante, a673-copie-1.gif

Semblant accompagner l'homme en sa douleur

D'être toujours vivant, idée obsédante.

 

Il se souvient du temps, sur le sentier pierreux,

Courant en ce chemin, au côté de sa mie

Et de ses jeunes enfants. Oh ! qu'ils étaient heureux

En ces beaux jours anciens, marchant emplis de vie.

 

Ces charmants souvenirs emplissent ses pensées.

Son pas lourd s'allège, il retrouve l'espoir.

Son dos se redresse, il peut recommencer

A marcher, à gravir, il pense les revoir.

Michel Louvel, Rêves et Réalités 

 

 

 

024

 

 

 

fleur185

La jeunesse

 

Aimer, d'abord aimer, vivre sans une tune,

Ivre de passion, pour tout ce qui est beau,

Par les monts et les ciels et se jouant de l'eau.

Etre le conquérant, provoquer la fortune.

 

Plus loin, toujours plus loin, en quête d'horizon,

Fuir la facilité qui conduit au naufrage,

fleur185Tourné vers l'aventure avec force et courage,

Sans cesse repartir et changer de maison.

 

La voie est plus royale aux rives éthérées.

La jeunesse osera s'engager pour longtemps,

Traverser la tempête, espérer le beau temps,

Où les plus belles fleurs pourront être admirées.

 

Allons ! Ce n'est pas l'âge, à bien y regarder

fleur185Qui fait devenir vieux. L'apparence est trompeuse,

La ride du sourire, à tout jamais heureuse,

Est un rire d'enfant qui voulut s'attarder.

 

Les ans ne comptent pas pour qui veut entreprendre

Et les chants de l'amour vont à qui sait rêver.

Demeurer un peu fou, s'émerveiller, braver,

Conserve la jeunesse avide de surprendre. 

Pierre Blondel, Un Homme véritable

 

 arbre3

Partager cet article
Repost0

commentaires

N
Bonsoir, je viens de découvrir les poèmes dont la lecture me fait du bien ! Tous ne rayonnent pas d'optimisme ! mais j'aime celui-là ...." Ce n'est pas l'âge qui fait devenir vieux " ........
Répondre
Effectivement, l'essentiel c'est le mental. On est vieux ou jeune dans sa tête.Amitiés.TD